fbpx
anglais dans la réussite professionnelle

Apprendre l’anglais est nécessaire pour atteindre votre objectif professionnel. Le secret pour y arriver: vous faire confiance et oser vous lancer.  Vous progresserez et prendrez encore plus confiance en vous. « Là où règnent force intérieure et confiance en soi, disparaissent méfiance, peur et doute » écrivait le Dalaï-Lama. A travers les témoignages de Clémentine Besse-Nenert et Sara Dalmasso, vous pourrez réaliser l’importance de l’anglais dans votre réussite professionnelle. 

Episode 1: Clémentine Besse-Nenert – Responsable Marketing et développement international chez Dream eau & milieux

anglais dans la réussite professionnelle

Son parcours

Cette jeune maman de 36 ans compte déjà à son palmarès un grand nombre d’expériences : 

  • Projet entrepreneurial
  • Poste en mission locale 
  • Gestion de la production et de la vente dans un domaine viticole
  • Expatriation de 3 ans à Cuba

Elle est désormais responsable marketing et développement international au pôle de compétitivité Dream eau & milieux, domicilié à Orléans. Ce beau bagage, elle le doit en partie à son apprentissage de l’anglais. Sans cette compétence, toutes ces situations n’auraient jamais été possibles.

l'anglais dans l'apprentissage professionnelle

L’anglais : un ennemi à apprivoiser

En constante liaison avec l’étranger, l’anglais fait partie intégrante de son quotidien. Pourtant, Clémentine décrit son niveau comme moyen. Elle n’a jamais eu l’oreille pour les langues ou de facilité dans leur apprentissage. Elle nous confie : “Lorsque nous sommes partis à Cuba, mon mari a appris l’espagnol en 3 mois alors que pour moi, ça a été beaucoup plus long.” 

Pourtant, la jeune femme a persisté dans l’acquisition de l’anglais. Le voyage a été, pour elle, une aide essentielle. Dès son plus jeune âge, elle s’est imprégnée des différentes cultures lors de voyages avec ses parents. Des expériences immersives qui lui ont permis de rencontrer des amis dans le monde entier, et de créer des relations sur le long terme. L’anglais est aujourd’hui encore indispensable pour pouvoir communiquer avec eux. 

anglais dans la réussite professionnelle

“Les femmes sont souvent dans l’autocensure, on ne leur apprend pas assez à oser et à ne plus avoir peur.”

Clémentine Besse-Nenert

Combattre son complexe : l’accent

D’après l’Ipsos, 25% des Français éprouvent une gêne à s’exprimer dans une autre langue avec leur accent natal. Clémentine a été l’une d’entre eux. Son accent la mettait mal à l’aise lorsqu’elle s’exprimait en anglais.

Cependant, avec les années, elle a fini par comprendre que pour s’améliorer, il fallait commencer par oser.  « Au début, je n’étais pas très à l’aise avec mon accent puis avec l’âge, je me suis dit :  il vaut mieux que je m’exprime plutôt que de renoncer. » raconte-t-elle. 

La prise de confiance en elle et l’apprentissage de l’anglais lui ont permis de réussir et de s’épanouir professionnellement. 

anglais dans la réussite professionnelle

Un frein devenu un atout

La langue anglaise est l’un des piliers qui a permis à la jeune femme d’accéder à ses postes à responsabilités. Sans l’anglais, Clémentine ne serait pas là où elle est aujourd’hui. Pourtant, elle ne le maîtrise pas complètement. Elle n’est pas bilingue, mais elle peut se débrouiller et communiquer quand elle en a besoin. L’apprentissage, les formations et le voyage lui ont permis de s’ouvrir à de nouvelles opportunités. 

Selon elle, pour réussir il faut d’abord se lancer. La jeune femme précise : “Les femmes sont souvent dans l’autocensure, on ne leur apprend pas assez à oser et à ne plus avoir peur.”

Clémentine Besse Nenert peut être une source d’inspiration pour tous ceux qui souhaitent évoluer dans leur projet professionnel. 

Elle nous montre qu’avec du travail, de la persévérance et du soutien extérieur on peut surmonter ses peurs, se surpasser et atteindre les objectifs qu’on s’est fixés. 

Si vous le souhaitez, Forlango peut vous accompagner dans cette démarche. N’hésitez pas à nous contacter pour découvrir notre offre de formation. Maryline Bourdel se fera un plaisir d’échanger avec vous.

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email