fbpx
S'expatrier en Irlande

Cathy Aerts est française. Elle est installée à Dublin depuis 24 ans et est passionnée par ce pays. Voyagiste spécialiste de l’Irlande, elle partage sa passion via son blog Changez d’Eire. Cette interview pourra vous aider dans la préparation de votre départ.

Voyager et s'expatrier en Irlande - Cathy Aerts

D’abord, quelles sont les formalités administratives pour s’expatrier en Irlande ?

La priorité pour les gens qui arrivent, c’est le numéro de PPS. C’est un peu comme le N° de Sécurité Sociale en France. Il est indispensable pour travailler. C’est votre numéro identifiant du pays. Une fois que vous l’avez, vous l’avez à vie.

Pour l’avoir, les démarches ne sont pas très compliquées. Vous devrez vous rendre sur rendez-vous dans un bureau local de l’aide sociale (Social Welfare). Vous y remplirez une fiche en joignant une pièce d’identité et une lettre de confirmation de recrutement de la part de votre employeur. Il faut aussi un justificatif de domicile. Après je sais qu’il y a des gens qui étaient hébergés via AirBnB et cela a suffi comme justificatif.

Avant le Covid ça prenait 2 à 3 mois, maintenant je sais qu’il y a des gens qui attendent jusqu’à 6 mois pour l’avoir. Au départ quand vous allez travailler, vous allez être taxé à 100%. Une fois que vous l’avez, vous le donnez à votre employeur, et l’Etat vous rembourse les taxes que vous avez payées les premières semaines. J’explique toute la démarche sur mon blog Changez d’Eire.

S'expatrier en Irlande

Est-ce qu’il est facile de s’installer en Irlande ?

C’est pas tout rose de s’installer en Irlande. La vie est très chère. Les loyers sont exorbitants. Même quelqu’un avec un bon job dans l’IT, il ne peut pas payer seul un loyer. A Dublin, pour un appartement de 2 chambres vous allez payer 2000 euros par mois.

Du coup il y a beaucoup de gens qui font de la colocation. Pour une chambre, c’est environ 800 euros par mois. Après vous pouvez loger à l’extérieur de Dublin. La ville est bien desservie par les bus et le tram, donc beaucoup de gens font le choix de loger en périphérie. Et dans les autres grandes villes – Cork, Galway, Limerick – c’est pareil, les loyers sont chers.

Quelles sont les secteurs qui recrutent en Irlande ?

Le secteur qui recrute le plus c’est le secteur de l’IT – les technologies de l’information, pour le stockage et la sécurisation des données électroniques par exemple. Il y a aussi du travail dans la restauration, les centrales d’appels, Paypal, et dans la construction aussi. Et si vous savez parler anglais, c’est vraiment un gros bonus !

S'expatrier en Irlande

Comment sont les relations professionnelles en Irlande ?

C’est beaucoup plus cool qu’en France ! Déjà en anglais il y a pas le « vous » et le « tu », donc ça fait une grosse différence. Moi j’ai jamais appelé mon patron Mr ou Mme, toujours par son prénom. C’est beaucoup plus relax, il y a moins la barrière patron/employé. Vous pouvez aller boire un verre avec votre patron, c’est tout à fait banal. Un jour pour mon anniversaire, mon patron et mes collègues avaient organisé une fête dans un pub !

Est-ce que cela a été facile de vous habituer à l’accent irlandais ?

Il y a différents accents en Irlande et certains peuvent être compliqués, comme en Irlande du Nord ou dans le Connemarra. Un jour avec mon mari qui est anglophone – il est canadien – on était perdu dans le Connemarra. Un monsieur assez âgé nous a expliqué le chemin. J’ai rien compris, et mon mari non plus.  Mais je me suis tout à fait habituée à l’accent de Dublin !

S'expatrier en Irlande

Si vous souhaitez améliorer votre anglais afin d’être plus à l’aise en arrivant, nous pouvons mettre en place une formation individuelle personnalisée. N’hésitez pas à me contacter !

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email