fbpx
Formation en Anglais à Angers (49)

Vous aviez prévu ou envisagiez un séjour linguistique ou Erasmus, mais le COVID-19 est passé par là, et vous avez dû revoir vos plans ?

Vous étiez vraiment décidé à apprendre l’anglais pour avancer professionnellement ? Ce serait dommage de tirer un trait sur ce projet ou de le repousser d’un an. Si la période n’est pas propice aux voyages, elle l’est en revanche pour l’apprentissage en général, et notamment pour l’apprentissage des langues. Une période transitoire que vous pouvez mettre à profit pour vous améliorer !

Anglais et vie professionnelle

Parler anglais est incontestablement un avantage aujourd’hui dans la vie professionnelle, et le sera encore plus dans les années à venir. Si le poste que vous visez exige un anglais courant, un niveau scolaire risque de poser problème, et vous vous ferez peut-être écarter par quelqu’un qui est en mesure de communiquer en anglais. Bien sûr aujourd’hui, on peut « tricher » dans ses mails grâce à l’aide proposée par les applications de traduction, avec un résultat souvent approximatif voire erroné : ce ne sont que des robots ! Mais il faut se rendre à l’évidence : dans bien des domaines professionnels, maîtriser l’anglais – à l’écrit comme à l’oral, est un réel atout et peut se révéler indispensable !

Il n’y a pas vraiment besoin d’être bilingue, ni de parler l’anglais académique, mais plutôt un anglais « du quotidien », que tout le monde puisse comprendre. Cela risque sinon d’être un frein dans tous les secteurs d’activité, et pas seulement du management, des achats ou de l’export.

Avec l’internationalisation des échanges, tout salarié – et particulièrement un cadre – peut être amené à avoir des relations avec des clients, des fournisseurs, des prestataires qui sont basés à l’étranger. Et que ces clients, fournisseurs ou prestataires soient basés en Europe de l’Est, en Asie ou en Inde : il faut pouvoir communiquer, sans compter sur les applis !

Certaines entreprises sont plus exigeantes que d’autres, et ce n’est pas toujours évident de jauger le niveau requis : l’offre mentionne-t-elle des relations avec des interlocuteurs d’autres nationalités ? Trouvez-vous « anglais indispensable » dans le descriptif ? Y a-t-il des formations ou des réunions à animer en anglais ? Quelles que soient les attentes de l’entreprise, un CV avec un anglais niveau B2 fera sans aucun doute meilleure impression qu’un CV avec un anglais niveau A2 (voir Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) : https://www.cambridgeenglish.org/fr/exams-and-tests/cefr/). Si en plus ce niveau B2 est certifié par un test TOEIC, les perspectives d’emploi seront forcément élargies.

Quelles alternatives au séjour linguistique ?

Si vous ne pouvez pas partir en séjour en immersion en ce moment, il vous faut trouver d’autres moyens pour améliorer votre niveau. Vous pouvez le faire de différentes façons : regarder des films ou séries en VO, des vidéos en anglais sur des sujets que vous aimez, vous abonner à des chaînes Youtube de professeurs d’anglais. Vous pouvez aussi lire des livres ou des articles, ou trouver des exercices sur internet. Il y a également des groupes Facebook qui développent les échanges et permettent de s’améliorer avec des apprentis anglophones partout dans le monde. Tout ça vous permettra d’être en contact avec la langue, mais vous aurez très peu l’occasion de l’utiliser dans des situations de communication authentiques. D’où l’intérêt de suivre une formation en anglais. Quelque chose de concret, un échange réel avec un formateur pour vous accompagner personnellement. L’accent sera mis sur vos besoins et sur le développement de vos capacités à communiquer. Vous suivrez cette formation à un rythme régulier qui vous permettra de prendre confiance et de développer peu à peu vos compétences. Autre point non négligeable : vous pourrez finaliser cette formation avec le passage du test TOEIC, qui n’est pas seulement une ligne à rajouter sur votre CV. C’est ce qui pourra faire la différence entre vous, qui pourrez attester de votre niveau en anglais, et un candidat qui indiquera seulement « Niveau B2 » ou « Niveau C1 », sans pouvoir le justifier.

© Photo by drobotdean

Quel parcours de formation choisir ?

Parmi l’étendue de l’offre de formations en anglais, pas toujours évident de savoir quelle sera la mieux adaptée pour vous. Un parcours en e-learning via une plateforme ? Cela peut vous convenir si vous souhaitez vous entraîner à des exercices de compréhension orale et écrite. Si vous souhaitez en revanche travailler vos capacités à vous exprimer à l’oral et à l’écrit, cette formule risque de vite être limitée. Vous aurez besoin d’un réel échange avec un formateur qui pourra corriger systématiquement vos erreurs, pour ne pas que vous les reproduisiez. II (ou elle) pourra vous accompagner vers une communication authentique et naturelle. Si vous êtes overbooké(e), des sessions hebdomadaires d’1 heure seront une façon d’aborder l’apprentissage de façon régulière et continue. Si vous avez du temps et que vous préférez une formule intensive, des sessions d’1h30 ou 2h plusieurs fois par semaine vous permettront d’observer une progression plus rapide de vos compétences linguistiques.

Par ailleurs, dans le contexte actuel lié au COVID-19, vous avez peut-être des réticences à envisager des cours en face à face. Si les formations en présentiel permettent un échange humain riche, les visioformations peuvent s’avérer être une option tout aussi efficace, avec des outils adaptés à des cours de langues. Avec une simple connexion internet et une webcam, le formateur et l’apprenant échangent de la même façon, travaillent les mêmes notions, et des outils de visioconférence permettent de faire des partages d’écran et d’utiliser des supports pédagogiques écrits, de façon à ce que la lecture et l’écriture soient inclus dans la boucle d’apprentissage de la langue.

Aussi, que votre formation se déroule en face à face ou à distance, à un rythme d’1 heure 30 par semaine ou en intensif, l’essentiel est qu’elle corresponde à vos besoins et à vos impératifs liés à votre vie professionnelle et personnelle.

Ce sera une toute autre aventure qu’un séjour linguistique mais le challenge sera le même : apprendre l’anglais et être capable de comprendre et d’utiliser la langue !

Si vous souhaitez obtenir des informations sur les formations proposées par Forlango, vous pouvez me contacter.

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email